Troubles de l’érection : Quel traitement vous convient ?

Il convient parfois de combiner le traitement médical et le traitement psycho-sexuel pour optimiser les résultats.

Les comprimés contre l’impuissance.

Comprimés contre les troubles de l'érection

Chargés de dilater les vaisseaux sanguins du pénis pour y laisser entrer plus le sang et ainsi entraîner une érection, ils ne sont efficaces qu’en cas d’existence et de bon état de fonctionnement des nerfs érecteurs, dans le cadre d’une réelle motivation sexuelle.


Les résultats ne sont pas immédiats (30 à 50 minutes environ) et ils supposent d’être dans un contexte sexuel propice. Les comprimés trouvent leur meilleure efficacité dans les cas de difficultés érectiles débutantes.

Prescrits uniquement sur ordonnance, des effets secondaires peuvent apparaitre : rougeurs, migraines, malaises, nausées, troubles digestifs,…

Mon avis

Les comprimés sont souvent chers, non remboursés et n’amènent pas d’érection automatique. Si vous n’avez pas régulièrement des rapports sexuels, je vous conseille d’utiliser un vacuum pour entretenir vos corps caverneux et spongieux (stimulation mécanique et non chimique).

Pompe à érection : Traitement naturel des troubles de l’érection.

Schéma d'utilisation du vacuum

Il s’agit en fait d’une pompe à vide qui par une action mécanique entraîne l’afflux de sang dans les corps caverneux et spongieux du pénis par dépression.

Il suffit d’introduire le pénis dans un cylindre fixé sur une tête de pompe qui va permettre de faire sortir l’air. Après avoir créé l’érection, un anneau pénien est alors installé à la base du pénis pour empêcher le sang de repartir lorsque l’on retire le cylindre.

Le sang ne circulant plus, l’anneau ne doit pas être maintenu plus de 30 minutes. La qualité de cet anneau pénien est très importante pour maintenir une érection confortable, sans gêne. Son silicone doit être d’excellente qualité et souple.

Le cylindre reçoit une pompe électrique soit une pompe manuelle.

Les hommes et couples qui ont appris à maîtriser cette technique l’estiment efficace à 95% (cf. Baniel. Comparative evaluation of treatments for erectile dysfunction in patients with prostate cancer after radical retropubic prostatectomy, BJU Int, 2001 – Witherington. Vacuum Constriction Device for Management of Erectile Impotence, J Urol, 1989)

Avantages du vacuum

Inconvénient du vacuum

Mon avis


Les piqûres intra-caverneuses : Traitement du dysfonctionnement érectile.

Injection intra-caverneuses contre l'impuissance masculine

Elles consistent en l’auto-injection d’un vasodilatateur dans le pénis, qui va favoriser le remplissage sanguin des cavités du pénis. En moins de 15 minutes, même sans stimulation sexuelle, le pénis atteinte automatiquement une rigidité complète.

Le patient doit toutefois vaincre la crainte d’une injection à cet endroit et surtout, le plus difficile et aléatoire, trouver la dose qui lui convienne car le principal effet secondaire est le priapisme, érection forcée douloureuse et néfaste aux corps caverneux du pénis.

Remboursé sur ordonnance.

Les corps caverneux seuls sont sous l’effet de ce vaso-dilatateur, le corps spongieux et le gland du pénis restent à l’état flaccide, sans sensibilité. En cas de sectionnement des bandelettes nerveuses pendant une ablation de la prostate, l’efficacité des injections est nettement diminuée.

Mon avis


Les prothèses ou implants péniens

Problème érectiles, les implants péniens comme solution

Des prothèses gonflables en silicone sont implantées sous la peau, à la place des corps caverneux. La rigidité de la prothèse est obtenue en manipulant une pompe qui se trouve dans le un testicule. Alors qu’il s’agissait autrefois de la principale méthode pour aider les hommes souffrant de dysfonctionnement érectile, la pose d’implants péniens est aujourd’hui utilisée en dernier recours. Parce qu’elle est irréversible, on ne la recommande que lorsque toutes les autres méthodes ont échoué. En effet, une fois que l’on a retiré les corps caverneux et spongieux, il n’est plus possible d’utiliser une autre méthode par la suite. L’implant devra être changé tous les 15 à 20 ans.

Publicité vacuum manuel Publicité Stop Uri